Bienvenue au Domaine Ludovic Charvet
Ludovic CHARVET Bel-Air 69115 Chiroubles- France

Soirée de dégustation des Grands Champagnes pour l’été

L’avenir de la Champagne est radieux. N’en déplaise aux Cassandre qui font la moue quand il est question du futur de la région. A tort. Oui, il y a bien le Brexit, qui pourrait menacer les exportations. Certes, nos amis Américains brandissent parfois la menace d’une nouvelle taxe sur la valeur de nos vins. Il est aussi vrai que l’horizon asiatique est incertain. Mais comme le rappellent volontiers les Champenois pragmatiques : « La région en a vu bien d’autres ! » Face aux pires difficultés -invasions, guerres, maladies de la vigne, crises économiques…- elle a toujours su se réinventer.
La Champagne est une terre d’innovation, dotée d’un esprit souple, adaptable, rapide. Ses vins en sont la meilleure preuve, devançant toujours de quelques années les goûts des amateurs. De quoi rendre jaloux les sociétés les plus high-tech de la Silicon Valley. Une preuve parmi d’autre : cela fait belle lurette que les maisons produisent ce champagne rosé que le monde entier s’arrache aujourd’hui. La lame de fond du rose n’est pas née hier. Ses créateurs furent des défricheurs, des explorateurs de l’univers des arômes, qui, il y a plus d’un siècle surent, à force d’expériences, de patience, mettre au point dans les chais un breuvage que l’on retrouve aujourd’hui sur les tables des étoilés, lors des soirées les plus chics. Chapeau bas ! De l’invention, de ce qu’on qualifierait aujourd’hui de « recherche et développement » au décollage mondiale, plusieurs décennies se sont écoulées. C’est bien cela avoir le sens du temps long.
Autre preuve : il est de plus en plus question d’ultra brut, de champagne sans sucre ajouté, de zéro dosage. Comparé au rosé, il s’agit d’une tendance balbutiante, très récente, puisque née au début des années quatre-vingt du siècle dernier. Il y a cependant fort à parier que le goût pour ces champagnes à la belle tension continue d’aller croissant pendant des lustres.
Les Champenois ont du nez ! Ils sentent l’avenir. Accessoirement, ce fin odorat les autorise à réaliser des vins aux arômes enjôleurs, toujours en accord avec les attentes d’un public de plus en plus large.
Le Champagne, nous ne l’oublions jamais, est aussi affaire de plaisir. Quand le thermomètre commence à monter, au moment où chacun pense aux longues soirées à venir dans le salon de jardin, le Figaro célèbre cette réinvention permanente du champagne en vous proposant de déguster une sélection des meilleurs bulles rosées et non dosées.
Le Figaro vous accueille pour une dégustation exceptionnelle de « Grands Champagnes pour l’été » chez Artcurial, un hôtel particulier sur le Rond-Point des Champs-Elysées. La soirée sera animée par Stéphane Reynaud, rédacteur en chef des pages Style et Art de Vivre du Figaro et journaliste vin.
De nombreuses maisons de Champagne seront présentes pour vous faire déguster leurs plus belles cuvées rosées, non-dosées ou faiblement dosées :
Bollinger / Castelnau / Cattier / Drappier / Henriot / Joseph Perrier / Lanson / Laurent-Perrier / Moutard / Mumm / Perrier-Jouët / Philipponnat / Pol Roger / Ruinart / Taittinger / Thienot / Veuve Clicquot
Informations pratiques :
Date : mercredi 12 juin 2019Horaires : à partir de 20hLieu : Artcurial, 7 Rond-Point des Champs-Elysées, 75008 Paris
Réservez votre place dès maintenant !

Lire l’article original